Saint-Sernin

Dominé par le sommet du Vinobre (365 m d’altitude) le centre du village blottit ses maisons autour de son église. Eglise aux fondations très anciennes datant de l’époque Gallo-romaine, et placée sous le patronage de Saint-Saturnin, martyr et évêque de Toulouse (IIIème siècle). Vous pourrez y admirer les peintures des frères Molinari dont certaines représentent Saint-Saturnin, ces peintures ont été classées à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, transformant l’aspect vulgaire du plâtre en marbre, les surfaces planes en relief grâce au “trompe l’oeil”. L’église actuelle date des années 1824-1832. Saint- Saturnin de l’Espinasse, c’est également l’ancien nom du village devenu par déformation Saint-Sernin. L’Homme occupait dès la préhistoire l’emplacement du village (présence d’éclats de silex, de grattoirs) et à la période Gallo-romaine (présence de fragments de tuiles plates romaines, amphores, débris de poteries…).
Souvent appelé “Mont Vinobre” par les habitants des environs, le Haut Serre de Vinobre, situé à une altitude de 365 m, offre un magnifique panorama de toute la région d’Aubenas, de la vallée de l’Ardèche, de tous les massifs montagneux alentours et bien sûr du village de Saint-Sernin. Lieu de pèlerinage local, ce lieu qui domine 20 clochers est surmonté d’une grande croix blanche depuis près de 60 ans. C’est vers elle que les chrétiens du bassin
d’Aubenas montent le chemin de croix situé versant nord tous les dimanches des Rameaux. Au sommet, au pied de la croix, la table d’orientation vous attend pour vous familiariser avec le paysage environnant…
Saint-Sernin vous accueille avec ses commerces de proximité. Par ailleurs deux restaurants, une maison de retraite sont installés sur la commune.
L’espace sportif « Michel Poudevigne » dispose de salles de sports : dojo, squash, boulodrome couvert et terrain de tennis. Une bibliothèque-médiathèque avec une salle culturelle propose des activités et des animations variées.