Parc-Naturel-Régional-des-Monts-d'Ardèche

La montagne ardéchoise

Le Pays d’Aubenas-Vals-Antraïgues est aux portes de la montagne ardéchoise. Une partie du pays se situe même au coeur de la montagne, avec les communes de Lachamp-Rapahël et Mézilhac.

Le plateau ardéchois (ou Montagne Ardéchoise)

plateau ardéchoisDécouvrez ses impressionnants panoramas à perte de vue, l’alternance de ses paysages entre forêts et prairies, sucs et volcans, lacs et rivières, percevez les sensations d’un climat de montagne où les quatre saisons ont toutes leur mot à dire, partez à la rencontre de ses habitants au quotidien parfois atypique…

Sur la Montagne Ardéchoise, parmi tous les villages disséminés ici et là, offrez-vous un séjour reposant, entre balades au cœur de la nature, visites culturelles, activités sportives, où de nombreux hébergements vous accueilleront chaleureusement autour d’une table généreuse et gourmande.

Géographie de la Montagne Ardéchoise

Limitrophe au département de la Haute-Loire, aux pieds du Massif Central, la Montagne Ardéchoise se situe à l’ouest du département de l’Ardèche, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest d’Aubenas.

D’ailleurs, lorsque l’on circule sur les routes de la Montagne Ardéchoise, on ne parle plus en kilomètres, mais en temps de trajet ! A vol d’oiseau, tout est proche… Par les routes de montagne, le relief a empêché toute ligne droite…
Et c’est ici que le plus long fleuve de France, la Loire (1012 km), prend sa source, à 1400 mètres d’altitude environ, au pied du Mont Gerbier de Jonc qui, lui, culmine à 1551 mètres, et marque la ligne de partage des eaux entre Atlantique et Méditerranée.

Sur la Montagne Ardéchoise, nous sommes en altitude, mais pas au nord, ne pas confondre…

Un territoire sauvage et isolé

Nous sommes loin des grandes agglomérations, tant par la distance que par l’ambiance. Il y règne en effet une atmosphère paisible, où de petits villages apparaissent au fil des routes sinueuses, entrecoupés de

magnifiques paysages montagneux, où la faune et la flore changent de parure à chaque saison.

Montagne Ardéchoise

De prime abord hostile puisque isolée, la Montagne Ardéchoise revêt une tout autre allure. La cohabitation humaine et naturelle a donné naissance à un style de vie authentique, un mode de fonctionnement un peu à part, une culture et des traditions préservées.

Quasiment inhabitée jusqu’au Moyen-âge, la Montagne Ardéchoise est progressivement devenue une terre d’accueil et de refuge pour devenir une véritable entité ardéchoise.
Principalement rurale, l’activité de la population du Plateau Ardéchois s’est également orientée depuis de nombreuses années vers le tourisme, que ce soit pour l’hébergement ou les activités de loisirs, tant les visiteurs sont nombreux à venir découvrir toutes les facettes de ce petit monde à part.

Balades en Montagne Ardéchoise

Montagne ArdéchoiseA chaque saison, le visage de la Montage Ardéchoise se transforme…

Au printemps, la floraison offre une magnifique explosion de couleurs et senteurs, où jonquilles, narcisses, violettes, gentiane, genêts et bien d’autres encore tapissent les vastes prairies. Chèvres, moutons, vaches et chevaux reprennent possession des lieux et embellissent un peu plus encore le tableau.

L’été, le chaud climat du sud est atténué par l’altitude. Pas de chaleur écrasante, mais une température douce et agréable, accompagnée par l’agréable odeur de foin pendant sa période de récolte.
L’automne, le jaune, orange et rouge des feuillages nous immiscent dans une nouvelle ambiance et nous incitent aux balades dans les bois, à la cueillette des cèpes. Les cheminées commencent à chauffer, nous nous imprégnons de cette bonne odeur de bois, et quelque fois les premiers flocons font déjà leur apparition.

L’hiver, c’est un manteau neigeux qui prend la part belle et transforme une nouvelle fois la Montagne Ardéchoise. Le phénomène typique de la burle, où vent et neige poudreuse se mêlent pour créer des congères et limiter la visibilité à quelques mètres à la ronde, est un évènement à ne pas rater ! Et lorsque le calme revient, les paysages sont comme sculptés par une neige au blanc immaculé.
Richesses naturelles :
La Montagne Ardéchoise est à elle seule une véritable richesse naturelle. Source de la Loire, symbole de pureté avec une eau naissante que l’on peut boire, c’est aussi un véritable royaume où la flore abonde de plantes sauvages et médicinales.

Pays de sources et de volcans, la Montagne Ardéchoise est occupée de cratères éteints où lacs naturels et artificiels ont installé leur eaux. Le Lac de Saint Martial (étendu sur 14 hectares) ou encore le Lac d’Issarlès (90 hectares et plus de 130 mètres de profondeur) en sont les meilleurs exemples, où coins de baignade aménagés et villages animés en font une attraction incontournable.

De nombreux monts et sucs font également la réputation du Plateau Ardéchois. Son point culminant, le Mont Mézenc et ses quelques 1754 mètres d’altitude, dessinant la limite entre Ardèche et Haute-Loire, offre un magnifique panorama lorsque l’on parvient à son sommet. Rassurez-vous, son ascension est très facile car progressive, accessible à tous.

Le Mont Gerbier de Jonc est moins haut en altitude (1551 m), mais d’autant plus visité du fait de la Loire qui y prend sa source. Pourtant distantes de 15 km l’une de l’autre, les communes de Sainte Eulalie et de Saint Martial sont les terres officielles du Mont Gerbier de Jonc. Découvrez aussi les cratères du Suc de Bauzon et de la Vestide du Pal, la Cascade du Ray Pic et son impressionnante chute d’eau, autres curiosités naturelles qui valent le détour
Patrimoine architectural :
Visitez la ferme de Clastres (XVIème siècle), ancien prieuré au cœur du village de Sainte Eulalie, la ferme de Philip, à deux pas du même village, ou encore la Ferme de Bourlatier, à la taille impressionnante.

En traversant les villages de la Montagne Ardéchoise, comme Lachamp-Raphaël, plus haut village de la Montagne Ardéchoise perché à 1300 mètres d’altitude, découvrez le château féodal du Cros de Géorand, l’église au style roman, les fermes au toit de genêt ou au toit de lauze de Sagnes et Goudoulet, les églises d’Usclades et Rieutord, villages séparés par la Loire, l’abbaye du village de Mazan l’Abbaye, ainsi que les nombreuses habitations à l’architecture traditionnelle préservée qui composent chaque village.
Activités et loisirs :
Sur la Montagne Ardéchoise, les activités de pleine nature sont à l’honneur :
Balades à travers chemins de campagne pour les flâneurs, ou randonnées pédestres sur sentiers balisés pour les plus courageux.
Nombreux sentiers VTT, et routes idéales en cyclo au travers des paysages de campagne.
Escalade sur de nombreux sites aménagés.
Pêche à la truite sur les parcours No Kill.
Baignade en rivière ou dans les lacs.
En hiver, chaussez raquettes ou skis de fond pour partir à la découverte des paysages lunaires.
Terroir et gastronomie :
Les spécialités du terroir sont nombreuses : saucisses et saucissons séchés, terrines et charcuteries locales, mais aussi plats typiques comme la caillette, la maoche, le fin gras du Mézenc (AOC)… Pour les gourmands, dégustez une tarte aux myrtilles fraîchement cueillies, un gâteau aux marrons. Les nombreux hébergements, hôtels et restaurants vous proposeront les spécialités de saison.