Via Corda : prendre son pied sur le rocher de l’Aigle

Publié le 14 mars 2019

par Mélissa

personne(s) aime(nt)

Troquez votre quotidien effréné contre un moment hors du temps perché sur un promontoire. Je suis certaine qu’en ce moment même, vous avez besoin de grand air, de nature, d’en prendre plein la vue… Et pour ça, c’est en Ardèche secrète que ça se passe ! J’ai trouvé l’activité qu’il vous faut : la Via Corda de l’Aigle. Faites vite vos valises, on vous attend…

La Via Corda, quésako ?

C’est bien beau vous allez me dire, mais la Via Corda c’est quoi ? c’est comme la Via Ferrata ?
Et bien en fait, c’est un mélange d’escalade et de Via Ferrata. Vous savez, en Via Ferrata on se déplace sur des petites échelles en fer. Ici, on se déplace aussi sur une falaise verticale mais directement sur la roche, avec des cordes qui permettent de faciliter le déplacement. La Via Corda de l’Aigle dure environ 3h et est accessible dès 10 ans.

Pour la petite histoire…

François, notre guide pour la matinée, nous a expliqué : à la création de la Via Corda, la ligue de protection des oiseaux avait évoqué le potentiel de nidification de ce rocher par les rapaces, d’où le nom : la « Via Corda de l’Aigle ». Mais aujourd’hui, pas de nidification de rapaces dans le secteur, quelques observations mais pas plus. On ne dérangera donc pas nos amis. Il faut toutefois être très vigilant, la nature est riche et fragile. Ouvrez vos yeux, vos oreilles, et faites en sorte de ne pas perturber la vie qui vous entoure.

Le commencement…

Il est 7h, je me lève en pleine forme ; ce matin-là, je me sens dans la peau d’une vraie aventurière ! Je rejoins les copains et nos deux guides pour la matinée, Camille et François. On se met en route en direction de Labastide-sur-Besorgues, la lieu de départ de l’activité. La route est étroite et serpentée, comme la plupart des routes en Ardèche, mais qu’est ce que c’est beau ! Dans la voiture, personne ne parle, on contemple tous le paysage. On arrive enfin devant un chemin forestier où nous garons les voitures, c’est là que l’aventure commence. Qui dit aventure dit tenue d’aventurier, on enfile notre baudrier et notre casque. Camille et François nous transmettent toutes les consignes de sécurité. Après une petite mise en bouche, une randonnée d’échauffement, nous arrivons sur place, au départ de la Via Corda. C’est parti ! Bon, je dois l’avouer, au début, on a un peu le cœur qui palpite et les jambes qui tremblotent… et puis, plus on avance et plus l’appréhension disparaît.

Faire du sport dans un cadre idyllique

Il faut dire que je ne suis pas une grande sportive (je fais quand même un peu de sport de temps en temps…). Mais là, cette activité était une bonne raison pour me bouger un peu le popotin et de prendre le grand air (je vous ai dit que vous en aviez besoin… du grand air bien-sûr !). Et puis, non mais vous avez vu cette vue ? On est quand même dans un cadre exceptionnel, seuls au beau milieu de cette nature sauvage et préservée, le rêve ! Double bonne raison d’opter pour la Via Corda de l’Aigle. C’est tellement beau qu’on en oublie presque les muscles des cuisses et des bras qui chauffent.

Imiter Tarzan sur la tyrolienne

A mi-chemin, après avoir crapahuté sur les bordures de falaises, on arrive à mon moment préféré : la tyrolienne. On a toujours un peu peur mais on est à la fois excité. Et puis ici, elle n’est pas très haute ni très longue. On souffle un bon coup et on se lance ! Au milieu des bois, on se sent presque comme Tarzan ! Si la tyrolienne ce n’est pas trop votre truc, rassurez-vous, il est possible de l’éviter. Et attention, la corde de la tyrolienne ne peut être manipulé que par un professionnel diplômé d’Etat d’escalade. Les personnes qui souhaitent faire la Via Corda en autonomie (sans guide) ne peuvent donc pas effectuer la tyrolienne.

 

Pentu vous avez dit ?

Alors oui c’est vrai, il y a bien un ou deux passages assez délicats, en hauteur et bien pentus à traverser, ce ne serait pas drôle sinon… Et puis, on est des aventuriers oui ou non ??? Dans cette situation-là, il y a plusieurs types d’aventuriers. Il y a ceux qui avancent à toute allure, comme s’ils avaient fait ça toute leur vie. Ceux qui s’en sortent plutôt bien, qui avancent à leur rythme et qui prennent le temps de s’arrêter pour admirer le paysage. Et ceux qui s’assoient tranquillement dans leur baudrier, comme à la maison ! Heureusement les guides sont là pour nous aider. Et puis, rassurez-vous, si vous ne vous sentez pas de faire ce passage-là, il y a un autre chemin moins vertigineux.

En tous cas, ils n’ont pas l’air effrayé ces deux-là…

Arrivé en haut, c’est le bouquet final

A la fin du parcours, on grimpe, on grimpe… trop concentré pour se retourner et puis, enfin arrivée sur le plat, on fait un demi-tour et là… on en prend plein la vue ! (ça aussi vous en avez besoin…). Un magnifique vue à 360° sur toute la vallée de la Besorgues apparaît devant nous. D’ici, impossible de regretter d’en avoir bavé pour s’offrir un tel panorama. On s’assoie et on admire… je pourrais y rester des heures ! A contempler ces grands espaces et toute la beauté du paysage.

Mes conseils

Bilan de la matinée : j’ai l’air plutôt heureuse non ?
#1 Equipez-vous de bonnes chaussures ! C’est indispensable. De bonnes baskets qui s’agrippent bien à la roche, et non des baskets toutes lisses : la roche ça glisse beaucoup !
#2 Respirez profondément et profitez du paysage. Il ne faut pas vous presser, vous avez le temps.
#3 Soyez en bonne condition physique générale. Ce n’est pas nécessaire d’avoir déjà fait de l’escalade ou autre pour réaliser l’activité.
#4 En Via Corda, c’est surtout la hauteur qui est impressionnante, plus que la difficulté physique. Si vous avez le vertige, je vous déconseille donc fortement la Via Corda.
#5 Prévoyez de faire l’activité avec des guides. Ils sont toujours rassurants et ont pleins de choses intéressantes à nous raconter. Vous pouvez réserver l’activité directement à l’Office de tourisme, ça vous fait une bonne raison de venir nous voir et puis, on a trop hâte de vous rencontrer !

De beaux souvenirs entre amis

Pas mal le décor pour la photo souvenir non ? Je suis sûr que vous rêveriez d’avoir la même… (encadrée dans votre salon ça rendrait super bien…). En tout cas moi, je garde un très bon souvenir de cette matinée et j’ai déjà envie de recommencer !

Amateurs de nature et de grands espaces, cette activité doit être ajoutée au programme de vos prochaines vacances ou de votre prochain week-end en Ardèche secrète. Prévenez votre groupe d’amis ou votre petite famille pour leur dire que vous avez trouvé votre prochaine destination pour les vacances…

La Via Corda en vidéo :