Jean Ferrat : 10 ans déjà

Publié le 5 mars 2020

par Mélissa

personne(s) aime(nt)

Voilà déjà 10 ans que Jean Ferrat est parti. Cet homme à la moustache reconnaissable entre mille a laissé à Antraigues des souvenirs forts. Mais aussi et surtout ses chansons, qui après toutes ces années, sont encore bien présentes dans les esprits. Si vous vous baladez sur la jolie place du village, soyez certains que quelques-uns de ses habitants pourront vous compter mille et une histoires avec le chanteur. Il est aujourd’hui une vraie inspiration pour la nouvelle scène française. La jeunesse l’admire. Au delà de son talent et de l’homme qu’il était, Jean Ferrat était avant tout un artiste fou amoureux de l’Ardèche, et c’est aussi ça qui nous lie avec ce grand monsieur.

Le coup de foudre

« Pour vivre heureux, vivons perchés ! », un dicton local que Jean Ferrat avait bien compris le jour où il a choisi Antraigues pour couler des jours heureux… L’artiste, venu dans les années 60 avait trouvé « dans ce pays de vent, de genêts, de bruyères » son havre de paix et s’était installé à quelques kms, dans une vielle ferme au creux de la montagne. Le coup de foudre. La nature, la simplicité de la vie, l’authenticité des habitants sont autant d’éléments qui l’on convaincu de vivre une idylle avec ce joli coin d’Ardèche. C’était le temps de la fête, Jean Ferrat et Jean Saussac réunissaient leurs copains d’alors : Jacques Brel, Lino Ventura, Claude Nougaro, Isabelle Aubret… On se souvient encore de ces folles nuits !

« Que la montagne est belle »

Nombreux se souviennent et fredonnent encore la mélodie de « La montagne ». Mais si vous savez, « pourtaaaant, que la montagne est belleee… », ne m’en voulez pas si vous la chantez à tue tête sans vous en rendre compte aujourd’hui… Attention, vos proches risque de vous regarder bizarrement ! Cette chanson est un hommage à l’Ardèche et une manière de décrire l’amour qu’a eu Jean Ferrat pour cette région. Le cadre idyllique, l’air pur et l’ambiance chaleureuse l’ont convaincu de quitter l’euphorie de la capitale pour la tranquillité de la campagne. Mais l’auteur reste engagé et, voyant l’exode rural menacer les campagnes, il prend sa plume pour composer « La montagne », l’un de ses plus grand succès.

La Maison Ferrat

Aujourd’hui on peut visiter la « Maison Ferrat » dédiée à son travail, ses écrits, sa vie. L’espace culturel, créé en 2013 dans un ancien café hôtel, a été imaginé et réalisé par son épouse Colette.
Son objectif : « Ne pas faire un musée, mais permettre, à partir du témoignage d’un homme humaniste et de son œuvre, de porter le projet d’un lieu vivant, d’échange et de réflexion autour de la création musicale. C’était très important que cette maison se trouve sur la place du village, à l’endroit où Jean se sentait bien et s’est beaucoup investi ». La Maison Jean Ferrat organise des spectacles, conférences, expositions, ateliers et autres événements, dans le souhait de faire découvrir ou redécouvrir l’œuvre de l’auteur, compositeur et interprète, mais aussi de transmettre ses convictions et engagements.

http://www.jean-ferrat-antraigues.com/

Antraigues, terre d’artistes

Ce village n’est pas comme les autres ! Juché sur son éperon rocheux, Antraigues a fière allure et mêle harmonieusement Art et Nature. Malgré le grand carrousel d’artistes passés, ou restés à Antraigues, à l’instar de Jean Ferrat évidemment, mais aussi de Jacques Brel et Lino Ventura, le bourg a su préserver son identité. En flânant dans les calades, on y découvre la créativité foisonnante qu’elles abritent. Les artistes et artisans d’art y sont nombreux : artistes peintres, photographes, sculpteurs, modiste, céramiste, musiciens, illustrateur, conteuse, poète, potier, tissages. Les ateliers regorgent de merveilles, exécutées avec soin, et patience. Des artistes à l’inspiration nourrie sans doute, par les somptueux paysages jaillissant au fil des saisons. Du néophyte à l’amateur averti, pour ramener un souvenir ou dénicher des pièces uniques et originales, de nombreuses surprises attendent vos yeux ébahis.

Zoom sur le festival Ferrat

Rock, chanson à texte, folk, jazz, punk, pop… Ici la chanson française n’a pas de frontière ; et c’est ce mélange qui donne au Festival Ferrat une saveur unique. D’une ruelle à l’autre, les artistes se succèdent, les publics se mélangent, les découvertes se font et la magie opère à tous les coups. Le festival Ferrat, c’est un festival engagé pour de belles valeurs. Un festival humaniste, fraternel, fidèle à l’esprit de Jean Ferrat. C’est comme une sorte de parenthèse bienveillante qui fait du bien à l’esprit. On se parle, on rit, on chante. Parfois on est ému. Parfois on a envie de lever le poing bien haut pour défendre des idées. Et parfois on a juste envie de danser. On ne se connaît pas, on est jeune, vieux, ardéchois ou pas, mais on vit un chouette moment ensemble. Il se passe un truc. Une alchimie entre le public, les artistes, le lieu. Le festival Jean Ferrat c’est tout ça ! On vous donne rendez-vous cette année à Antraigues le 17, 18 et 19 juillet avec Sinsémilia, Gauvain Sers, Les Hurlements d’Léo, Baptiste Dupré et encore bien d’autres pépites…

Information et réservation : https://www.festivaljeanferrat.fr/