L’Ardèche en mob !

Publié le 21 juin 2019

par Magali

personne(s) aime(nt)

Le brêle bleue

« Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, à mobyleeeeette «

LES MOB’S ANGELS

Tu l’auras compris, cette fois ci, on m’a embarquée pour une balade à mobylette avec la « brêle bleue » ! Je vois tes yeux qui s’allument !  Cela te rappelle le bruit et l’odeur du 2-temps de ton adolescence, n’est-ce pas ? Sauf que Mélissa et moi n’avions jamais posé nos fesses sur la moindre mob, ni même le moindre scooter. Alors ça va peut-être te paraître bête, mais on en menait pas large quand Fabrice est arrivé avec les mobs 😀 Faut avouer que les bécanes sont chouettes avec leurs petites sacoches à l’arrière, il y en a même une orange que j’ai repérée tout de suite.

Avec Mélissa, on se regardait en gloussant un peu bêtement, on espérait ne pas être ridicule une fois sur la mob. Mais ça commençait plutôt mal en terme de ridicule puisqu’il a fallu commencer par mettre le casque. Et c’est bien connu, Mélissa et moi portons le casque à merveille ! 😀 Mais bon…c’est plus prudent, et obligatoire surtout ! Une fois casques et gants enfilés, il a fallu y aller. Fabrice nous a expliqué comment démarrer, accélérer, freiner, s’arrêter. C’est d’une simplicité enfantine finalement. J’ai enfourché mon joli destrier et ça s’est fait tout seul !!  Trop facile !  Mélissa a eu la mob orange, j’étais super jalouse contente pour elle. Il nous a laissées partir, confiant avec un petit signe de la main.

Les Mob's angels

 

INTO ZE WILD

Nous sommes parties du Château de Craux direction Antraïgues, nous avons roulé sur les petites routes entre les châtaigners. C’était tout de suite trop cool ! Cette sensation de liberté, les cheveux aux vents c’est génial 🙂  La voiture nous isole de l’extérieur, mais là c’est comme en moto, on est en contact avec la nature. D’ailleurs la mob est écolo, puisqu’elle ne consomme que 2 litres de mélange au 100 km et respecte les normes en matière d’émissions de CO2, ne te fies pas à son odeur d’échappement. En tous cas, là, on avait un grand sourire sur nos brêles, j’ai craint une seconde me retrouver avec des tas de moucherons sur les dents, alors j’ai refermé la bouche pour regarder les splendides paysages qui s’offraient à nous. Nous avons d’ailleurs fait plusieurs pauses pour profiter des panoramas. J’adore les montagnes verdoyantes qui entourent le Château de Craux, ces paysages me donnent une sensation d’infini. Rien de tel pour se vider la tête que de laisser son regard se perdre dans tous ces paysages qui défilent. A plusieurs moments, la vue sur Antraïgues est juste grandiose. Il y a si peu de circulation sur ces petites routes que les conditions sont idéales pour rouler tout en profitant du paysage, même en plein été ! J’avais l’impression de faire un vrai road trip en bécane 😀

Cheveux au vent

 

FOULE SENTIMENTALE

Nous sommes arrivées à Antraïgues un peu comme des stars, les gens souriaient à notre passage et nous faisaient signe ! Nous avons garé nos mobs sur la place du village pour boire un verre tranquille à une terrasse. Il faisait beau, il y avait une petite brise, j’avais vérifié que je n’avais toujours pas de moucherons sur les dents, bref, on était bien. Et c’est là que j’ai constaté que la mob, c’est un peu comme une machine à remonter le temps : les inconnus s’arrêtent et te racontent leurs souvenirs que la mobylette leur évoque. Elles font partie de nos albums de famille, avec leur délicieux fumet et leur look vintage. La brêle suscite le sourire nostalgique et j’ai vécu un vrai moment d’authenticité et de partage avec tous ces gens croisés. La mob, en plus du plaisir de la route, elle t’amène à la rencontre des gens. Et ça, ça n’a pas de prix.

On ze road again

UN RETOUR EN DOUCEUR

Nous sommes repartis tranquillement, le jour tombait doucement et la lumière était belle sur les montagnes. En mob, en plus de profiter des paysages, on peut aussi parler en conduisant. Sauf si comme moi, tu tournes le guidon en même temps que la tête 😀 J’aimais l’air doux sur mon visage, la beauté des panoramas, et les douces pétarades de nos pétrolettes, bref j’avais pas envie que ça se termine. C’est avec regret que je voyais s’approcher notre point de départ du début d’après-midi et Fabrice qui nous attendait. J’ai pris un grand bol d’air, la mob c’est une autre façon de s’échapper de son quotidien. A l’arrivée, il y avait deux motards avec des grosses cylindrées mais on était fières quand même avec nos p’tits brêlons, parce qu’on a vraiment passé un moment exceptionnel.

Finalement en compagnie de ces « vieilles dames » je serais bien allée au bout du monde.

Plein les yeux

Avis des clients

Avis de JEAN-PAUL ELDIN

Le 8 août 2019

Très bonne initiative, le plaisir de prendre le temps de découvrir ou redécouvrir l'Ardèche.

Avis de Armand

Le 11 juillet 2019

Que de bons souvenirs vous allez gardez.les miens, ceux de mes 14 ans ont rejaillit. Les très bons moments et les petites galères.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*