Au fil de l’eau – Aubenas

Aubenas

Boucle semi urbaine en bonne partie ombragée l’après midi, explorant le patrimoine albenassien depuis le bourg historique jusqu’au quartier jadis industriel de Pont d’Aubenas. La thématique de l’eau est le fil conducteur de cette randonnée.

Au fil de l’eau – Aubenas, en détail

Cette boucle semi urbaine, en bonne partie ombragée l’après midi, explore le patrimoine albenassien depuis le bourg historique et ses principaux monuments jusqu’au quartier jadis industriels de Pont d’Aubenas. La thématique de l’eau est le fil conducteur de cette randonnée : rivière, canaux permettant l’irrigation et l’amené d’eau énergie nécessaire à l’industrie moulinière ; « chemin des ânes » transportant l’eau potable et tracé d’un ancien aqueduc souterraine. Le somptueux panorama depuis l’Airette vous offrira une récompense méritée après avoir gravit les 100m de dénivelé séparant la rivière et le Bourg.

(AUBENAS) BOSSUET : Départ et arrivée depuis le panneau info rando place de Bossuet, bénéficiant de plusieurs parkings à proximité (Belvédère ; Bourgneuf). Remontez la rue des Réservoirs et dépasser le poteau rando « ST ANTOINE » jusqu’au poteau « Constantine »

CONSTANTINE > quitter la route principale pour prendre à droite la voie goudronnée dite chemin des fontaines, en direction de « les Gibaux ».
C’est sous cette petite route plane que circule la conduite souterraine assurant jadis l’adduction d’eau d’Aubenas depuis Antraigues-sur-Volane, par gravité et le principe de vase communicant. Achevée le 23 juin 1863 sous la gouvernance du maire Jean MATHON, cet aménagement libéra la ville du manque d’eau (et d’hygiène) dont souffrait les habitants.
Poursuivez sur la route pendant 1,6 km puis lorsque la voie n’est plus goudronnée, prendre à gauche dans le bois les marches d’escaliers monumentales sous lesquelles circule la conduite de Jean Mathon. Vous pouvez compter les marches et nous faire un rapport mais attention de ne pas trébucher ! Des points de vue vers le nord, dans l’axe de la vallée de la Volane, dévoilent le cheminement de l’aqueduc souterrain. Au bas des marches, partez sur votre gauche pour rejoindre en quelques pas le poteau « Les Gibaux »

LES GIBAUX >Partez en direction de « la Temple » pour traverser le pont et tournez à droite après le Bar. La route enjambe la RN 102 et rejoint le carrefour de « La Temple ».

LA TEMPLE > prendre à droite la Via Ardèche (voie douce) qui plonge dans un ravin ombragé et empreinte sur 1,7 km le tracé d’une ancienne ligne de chemin de fer reliant Aubenas à Lalevade d’Ardèche.
Censée traverser les Cevennes pour relier Le Puy-en-Velay par le tunnel du Roux et autres ouvrages d’arts audacieux, cette ligne pris le nom de « Transcevenole ». Le chantier débute en 1911 mais il est finalement abandonné en 1941, alors que sa moitié nord en Haute Loire est achevée.
Au bout de cette voie interdite aux motorisés, poursuivre tout droit sur la rue du four puis la rue de la Dalmette. Au grand carrefour, traversez à gauche pour longer l’enceinte du collège Rocca sur 100m. Devant les tennis couverts, traversez l’avenue de Rocca et par le passage piétonnier, rejoignez la rue de l’église que vous descendez jusqu’au carrefour du « Pont d’Aubenas ».
La rue de l’église est aménagée en piste cyclable et regorge d’éléments patrimoniaux liés à l’eau. En effet, le canal de Baza et ses nombreuses dérivations permettent depuis le XIème siècle l’irrigation de la plaine et la fourniture en énergie hydraulique des industries, depuis les moulins à farine, à huile ou à foulons (draps de laine) du Moyen-âge aux moulinages (usine à soie) de l’âge d’or des Cévennes. Aussi modeste soit-il, l’essor et le rayonnement d’Aubenas doit beaucoup à cet ouvrage.
Au passage devant l’église, remarquez la plaque métallique à droite du porche. Elle témoigne du niveau de l’Ardèche atteint lors de la crue de 1890 : vous êtes ici 8 mètres au-dessus de son lit.

PONT D’AUBENAS > depuis la placette du pont, traversez le faubourg Jean Mathon pour prendre les quais de l’Ardèche en direction de « l’Airette ». Poursuivre sur le chemin du gaz pour rejoindre la rue de Tartary que vous suivez à gauche.
Vous rejoignez le quartier de Tartary où se concentrait l’activité moulinière albenassienne du XIXème siècle jusqu’aux années 1980, avec pas moins de 15 usines. Le moulinage est une étape dans la fabrication des étoffes de soie qui consiste à tordre le fil de soie grège pour lui donner sa résistance et le rendre propre au tissage.
Dépassez la première usine et prenez la première rue à droite, dite rue des usines. A partir d’ici, il faut grimper 100 m de dénivelé pour accéder au centre historique. Peu après le passage souterrain, la monté s’effectue par un chemin ancestral dit Chemin des ânes puis les escaliers.
Le chemin des ânes est appelé ainsi car cet itinéraire, jadis caladé (pavée de pierres) était empreinte par des coursiers proposant le transport de l’eau potable à dos d’ânes pour les habitants du bourg d’Aubenas. Cette activité disparue en 1863, lorsque l’eau potable coula librement dans les cinquante borne-fontaines dispatchées dans la ville.
Arrivés sur la route, remontez-la sur 50 m puis traversez pour prendre l’escalier qui, par la rue de l’Airette, conduit au carrefour de « l’Airette »

L’AIRETTE > Prenez le temps de contempler la vue panoramique sur la vallée de l’Ardèche, les hautes Cevennes et le massif du Coiron depuis le belvédère de L’Airette. De cette position stratégique dominante, les seigneurs d’Aubenas gardaient l’axe commercial et chemin de pèlerinage conduisant au Puy en Velay.
Descendez la route de Vals jalonnée de drapeaux. Au pied des tours nord, grimpez à gauche la Rampe du Château. Elle se prolonge à gauche par une rue piétonne pavée qui débouche sur la place de l’hôtel de ville. A l’extrémité nord de la place, derrière la halle, descendez la rue Jourdan, puis la place du 14 Juillet. Au bas de la fontaine, prenez à droite la rue du 4 Septembre pour rejoindre la place de la Grenette, bordée par le dôme St Benoit. Au-dessus de la place, partez à droite sur la rue Nationale. Au bout de cette rue poursuivez tout droit la rue des réservoirs pour rejoindre la place Bossuet.

Profil

  • Distance : 7.5 km
  • Dénivelé : 150 m
  • Dénivelé positif : 150 m
  • Durée journalière : 135 minutes
  • Balisé

Activités

  • Sports pédestres
  • Itinéraire de randonnée pédestre

Avis des clients

Avis de KansasOfElsass

Le 2 août 2020

Parcours très bien balisé, descriptif conforme, balade très agréable et globalement ombragée, je recommande.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*